26 ans en road trip sur tous les continents

26 ans en road trip sur tous les continents

Classé dans : À la trace | 0

Si vous n’avez jamais entendu parler de Gunther Holtorf, c’est le moment de vous rattraper. Si vous recherchez l’inspiration pour changer de vie, des modèles de fous aventuriers, d’homme et de femme à la liberté absolue, Gunther et sa femme Christine sont la parfaite incarnation du rêve aventurier.

Gunther Holtorf, c’est un grand monsieur allumé aujourd’hui de 80 ans, né en 1937 en Allemagne. Alors qu’il travaillait pour la Lufthensa, il a décidé de tout quitter en 1988 pour voyager avec sa femme Christine, à bord d' »Otto », leur 4×4 aménagé. À la base, ce projet devait durer 18 mois à travers le continent africain. Au final, le road trip a duré 26 ans, traversant tous les continents sans discontinuer.

Comment est-ce possible? La folie? Sans doute… mais surtout l’aspiration d’une autre vie, libre et à la découverte du monde et des autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le début d’une nouvelle vie

Gunther Holtorf avait 51 ans quand il a décidé de changer de vie. Il n’était déjà plus tout jeune, mais il ne se voyait plus passer sa vie à la perdre dans les avions de la Lufthansa. Il décide alors d’entreprendre un road-trip avec sa femme Christine en Afrique, prévu pour 18 mois. Nous sommes en 1988, en Bavière quand ils prennent la route. Finalement, après l’Afrique, ils ont continué jusqu’en Amérique du Sud. Et ils ont continué en traversant tous les continents et les océans. Sa femme Christine l’a quitté dans leur aventure en 2010, lui faisant promettre de continuer le voyage. Il ne pouvait que suivre son souhait, toujours avec le même véhicule, rejoint par le fils de Christine en court de voyage.

Vivre simplement mais pleinement

26 ans de voyage sur les routes, çà a forcément un coût et des contraintes. Après avoir vendu tous leurs biens, ils sont partis sur les routes en vivant le plus simplement possible : en dépensant 500€ par mois, sans aller au restaurant ni à l’hôtel mais en consommant les produits uniquement locaux des marchés, en se lavant dans les lacs et les rivières, et vivre en équilibre entre la nature et leur 4×4. Sans un sponsor, sans un blog, juste au hasard des rencontres et des routes. En vendant aussi des cartes de Jakarta qui n’existaient pas alors (parce que Gunther avait une connaissance parfaite de la ville indonésienne), pour subvenir aux frais de carburant et de frêt. Par ces moyens, ils ont traversé les océans des dizaines de fois.

Le tour du monde s’est achevé en 2014, après avoir traversé 215 pays, toujours avec la même Mercedes Benz G Wagon aménagée. Pour Gunther, le véritable héros du voyage est la voiture, qui a résisté à 885 000 kilomètres et à des conditions extrêmes, telles que -27°C en Serbie ou 50°C en Australie près d’Alice Springs. Mais aussi des altitudes vertigineuses puisque Otto a “grimpé” jusqu’à 5 200 mètres près du Mont Everest. « Otto » est aujourd’hui au musée Mercedes de Stuttgart, exprimant par sa seule présence que le voyage est une raison d’être qui peut durer toute une vie.

Si vous voulez voir davantage de photos et en savoir plus sur le parcours et sa progression, cet article de BCC est sans doute le plus complet : http://www.bbc.co.uk/news/special/2014/newsspec_8703/index.html

Laissez un commentaire